barre-laterale-gauche

Matériel de sécurité pour la navigation des bateaux de plaisance

La réglementation sur la navigation et les équipements de sécurité.

Depuis 2008, les règles sont simplifiées.

Le matériel de sécurité à emporter

Il dépend de l’éloignement d’un abri. La définition d'un abri est "Tout lieu ou le navire peut soit accoster soit mouiller en sécurité".

  • La dotation "basique" est embarquée pour les navigations à moins de 2 milles d’un abri,
  • la dotation "côtière" pour celles à moins de 6 milles d’un abri,
  • au delà c’est la dotation "hauturière" qui s’applique.

La responsabilité du chef de bord réaffirmée

Le Chef de bord embarque le matériel de sécurité adapté à la navigation pratiquée Le choix lui est laissé d’adopter certaines configurations d’équipement en fonction de la navigation réalisée, notamment pour ce qui concerne les moyens de sauvetage individuels. Par exemple :

  • le port d’une combinaison de protection adaptée, dispense d'avoir des brassières de sauvetage, ou encore le port de brassières de sauvetage allié à un moyen de repérage lumineux, comme une lampe de poche étanche, permet d’être dispensé de bouée de sauvetage avec feu à retournement.
  • en navigation hauturière une installation VHF adéquate permet de s’affranchir des fusées à parachute et des fumigènes.

Le chef de bord peut donc désormais choisir l’option la plus adaptée parmi les différents équipements de sécurité.

Équipement individuel de flottabilité (EIF)

Brassières et gilets de sauvetage ne sont vraiment utiles que s’ils sont portés.

L'équipement doit être approuvés ou marqués, adapté à la morphologie de l’utilisateur et répondre aux caractéristiques suivantes :

  • 50 newtons au moins (aide à la flottabilité) pour une navigation jusqu’à 2 milles d’un abri
  • 100 newtons au moins (gilet de sauvetage) pour une navigation jusqu’à 6 milles d’un abri
  • 150 newtons au moins (gilet de sauvetage) pour une navigation toutes zones
  • 100 newtons au moins (gilet de sauvetage) pour les enfants de 30 kg maximum quelle que soit la distance d’éloignement d’un abri.

Léger à porter, le gilet gonflable est un équipement essentiel pour la sécurité en mer.

Moyen de repérage lumineux

L'objectif est d'être vu. Le moyen de repérage peut être collectif (lampe, projecteur, perche IOR, feu à retournement, ...) ou individuel s’il est étanche et porté par chaque personne à bord.

VHF ASN (appel sélectif numérique)

À plus de 6 milles d’un abri, le chef de bord peut choisir de n’embarquer ni fusées à parachutes, ni fumigènes s’il dispose d’une VHF ASN interfacée à un GPS. Cet équipement permet d’envoyer automatiquement sa position au CROSS en cas de détresse.

Dispositif de lutte contre l’incendie

La durée de vie et la périodicité des contrôles des extincteurs sont fixées par les fabricants. L'extincteur doit être à jour des visites d’entretien et marqués (normes NF EN 1869)

Pour les bateaux ayant un marquage, il convient de suivre la préconisation du constructeur pour la capacité et l'emplacement du ou des extincteurs.

Pour les autre bateaux cela dépend du risque d'incendie notamment au niveau du moteur. Pour ceux de moins de 10 mètres, dont la puissance du moteur est ≤ à 120 kW :

  • avec moteur hors-bord : la capacité de l'extincteur est libre. L'emplacement doit être à moins d’un mètre du poste de barre ou du cockpit.
  • avec moteur moteur in-bord : la capacité totale du ou des extincteurs doit être au minimum de 34 B, mise en œuvre par orifice obturable donnant dans le local des machines.

Couvertures anti-feu

Elles doivent être conformes à la norme NF EN 1869 (dernière version en vigueur).

Liste des équipement obligatoires pour la navigation

Matériel de sécurité des plaisanciers en mer

Matériel de sécurité des plaisanciers en eaux intérieures

Les conseils d'équipements supplémentaires non obligatoires

Le matériel obligatoire constitue le minimum requis. Il faut aussi adapter le matériel de sécurité à la navigation pratiquée. Lorsque l'on navigue loin d'un abri, il est conseillé d'avoir le matériel complémentaire suivant :

  • une VHF, (de préférence une VHF ASN),
  • un couteau et des outils appropriés à votre bateau ;
  • une paire de gants pour éviter de vous brûler ou travailler ;
  • une montre ;
  • une boîte de pièces de rechange, dont un filtre à carburant, ampoules électriques ;
  • une batterie supplémentaires pour les accessoires (radio portative, lampe de poche et appareils de navigation portatifs) ;
  • un coupe-circuit de rechange éventuellement ;
  • une couverture de survie isothermique.